L'être humain est libre depuis le jour de sa naissance. Il est libre de ses choix mais responsable de leurs conséquences...


Le choix

      Nous sommes faits - et c'est le but de notre incarnation - pour suivre les aspirations de notre être,guidé par nos intuitions et notre coeur. Mais la société nous donne d'autres buts, qui sont de nature égoïste et matérialiste pour la plupart : la réussite, le niveau social, la possession, le pouvoir, la puissance... Lorsque nous suivons cette voie, notre être nous envoie des messages pour nous informer que nous faisons fausse route. Cela peut se présenter sous forme de situations désagréables, de chocs émotionnels, d'humiliations, de synchronicités, de ressentis, d'intuitions... et en dernier recours, ce sont des problèmes de santé voire des maladies où l'être parle à travers la symbolique du corps. Ce ne sont pas des punitions, mais simplement des rappels que nous ne suivons pas notre route mais aussi que nous ne sommes pas heureux... que notre être et notre âme souffrent.

     Inversement, lorsque nous suivons les indications de notre être, nous ne serons sans doute pas dans l'opulence d'un point de vue financier (quoi que), mais nous serons bien et heureux. La paix et l'amour rayonneront en nous, alimentant ainsi notre âme.

Fotolia_50179169_Subscription_XXL


L'homme est fait pour le bonheur

     L'homme n'est pas fait pour souffrir. Il est fait pour vivre dans le bonheur. L'amour est inscrit au fond de chacun de nous. Il suffit d'un peu de courage et de volonté pour le faire ressortir. La souffrance ne nous a jamais été demandée pour avancer et évoluer. C'est simplement un garde-fou pour nous alerter quand nous nous égarons.

     Ainsi, le simple fait d'être dans la souffrance (ou que les événements ne se déroulent pas comme souhaité) doit nous indiquer que nous nous éloignons du but de notre incarnation. Il convient alors de faire le point et de regarder les décisions que nous avons prises, les actions que nous avons réalisées et les changer...

    Pour résumé, nous pouvons dire que lorsque nous sommes heureux et dans le bonheur, nous suivons notre chemin d'évolution, et lorsque nous souffrons, nous nous égarons.

Les raisons de ces sentiments

     Les raisons de ces sentiments sont simples à comprendre :

     - lorsque nous sommes heureux, nous n'avons qu'une seule envie : y demeurer et nous faisons en sorte que cela se déroule ainsi.

     - la souffrance pour sa part, est un sentiment désagréable qui nous pousse à l'action... d'abord pour la soulager, puis pour en comprendre l'origine ce qui nous conduit à changer pour retrouver le bonheur. La souffrance est comme un aiguillon pour le changement.

     C'est pourquoi, lorsque vous avez un choix à faire suivez toujours celui de l'amour... Mais si vous vous égarez, vous ferez des expériences qui vous feront comprendre que ce n'est pas votre route. Alors, vous évoluerez et changerez. Rien n'est jamais perdu.

     Portez-vous bien.

Luc Bodin