Les vaccins présentent sans conteste une certaine utilité, mais aussi des risques d'effets secondaires. Il est donc important d'étudier dans chaque cas, la balance bénéfices / risques. Une discussion avec son médecin traitant est donc indispensable avant toute vaccination. Mais, la décision finale devrait revenir à la seule personne elle-même. Il s'agit de la liberté de chacun d'introduire ce qu'il désire dans son corps ou non.

      C'est ainsi que la Suéde a interdit il y a plusieurs années l’obligation vaccinale pour deux raisons :

  1. « Les vaccinations obligatoires violeraient les droits constitutionnels des citoyens qui doivent avoir leur mot à dire dans leurs soins de santé ».

  2. Au moment de cette décision, il a aussi été fait état de l’existence de « graves problèmes de santé » liés à ces vaccinations.

AdobeStock_285399661

     Personnellement, je ne suis pas opposé à la vaccination... mais une vaccination intelligente et raisonnée comme j'en indique les grandes lignes dans un article de ce site "La charte d'une bonne vaccination" (voir lien ci-dessous). Car il est temps d’apporter un peu de bon sens sur ce sujet controversé. Par exemple, il me semble juste d’éliminer tous les excipients nuisibles présents dans les vaccins, de ne faire que des vaccins unitaires, d’étaler le plus possible les vaccins et les rappels, de ne faire les vaccins que lorsque l’enfant (ou la personne) est en pleine forme, de ne réaliser que les vaccinations utiles (en fonction du contexte professionnel, géographique, familial et social), d’éviter les vaccins en période hivernale, etc.

     Mais surtout, il normal voire essentiel que chacun puisse choisir librement s’il juge la vaccination judicieuse ou non pour lui, en se fondant sur une information juste et intègre, c’est-à-dire en dehors de tout lobbit et intérêt économique. Chacun doit avoir le droit de disposer de son corps comme il l’entend. Tout ceci n’est qu’une affaire de liberté individuelle et de bon sens…

Luc Bodin

La charte d'une bonne vaccination - Blog de Luc Bodin

Les vaccins ont donné la preuve de leur efficacité ... même si la décroissance de certaines maladies ne leur est pas entièrement imputable contrairement à ce que certains se plaisent à prétendre... L'hygiène générale y est pour beaucoup.

http://www.drlucbodin.com