Pour les Polynésiens, le Ha correspond à l’énergie Divine qui apporte le souffle de vie à toute la création. Il coule en permanence dans l’univers et permet la réalisation de nos pensées, c'est-à-dire leur matérialisation dans le monde manifesté. 

      Entré dans le corps, le Ha se transforme en Mana, c'est-à-dire en force vitale qui va nourrir tous les tissus et tous les organes de notre corps en passant par  les fils Aka qui ne sont pas sans rappeler les méridiens chinois et les nadis de l'Ayurveda. Pour les Polynésiens avoir un grand Mana apporterait l’invincibilité. Il convient donc de le cultiver et de l’entretenir.

Fotolia_10979140_XS

     La respiration « Ha » se réalise en quatre temps et permet à la fois la captation des énergies et le nettoyage du corps de toutes ses impuretés.

  • Inspiration par le nez en visualisant l’entrée de l’énergie, de la force, de la beauté et du positif dans le corps.

  • Blocage de la respiration pendant 3 ou 4 secondes.

  • Expiration lente  par la bouche en faisant le son « Ha » (avec un H expiré) en visuant que toutes les impuretés physiques, énergétiques et psychiques s'évacuent avec l'air éliminé.

  • Blocage de la respiration pendant 3 à 4 secondes en se connectant à son être intérieur.

      Cette respiration est à réaliser plusieurs fois de suite pour obtenir un bon effet. Elle sera ensuite renouveler autant que nécessaire.

Luc Bodin