Le mouvement de 68

     En 1968, j'étais adolescent. J'ai senti l'immense mouvement de liberté qui a soufflé sur le monde. Les Hippies venaient d'apparaitre avec leurs cheveux long et leurs guitares. Ils surprirent au début, puis furent vite tournés en dérision. La liberté sexuelle étaient alors montrée du doigt ainsi que leur penchant pour les drogues et à la non-violence. Mais la liberté qu'ils prônaient allaient bien au-delà de la simple sexualité bien que celle-ci soit exacte. Ils désiraient un monde libre et sans guerre (nous étions alors en pleine guerre du Vietnam).

     C'est alors que le monde politique s'est accaparé ce mouvement avec les communistes et les socialistes d'un côté et la droite de l'autre. Le gouvernement français a tout de même vacillé et le Général de Gaulle a pensé un moment envoyer des chars sur Paris pour ramener l'ordre. La force a une nouvelle fois vaincue une idéologie magnifique qui chantait "Peace and Love". Que pourrait-on espérer de mieux pour notre monde ? Vous pouvez lire les textes des chansons de John Lennon par exemple, vous constaterez qu'ils sont toujours autant d'actualité. Quoi qu'il en soit ce vaste mouvement avec ses grèves et ses manifestations a permis d'obtenir de nouveaux droits que le pouvoir a été obligé de lâcher pour conserver sa légitimité.

      J'ai ainsi été baigné dans cette philosophie de paix et d'amour... mais aussi de liberté. Car nous sommes libres depuis le jour de notre naissance... à nous de conserver ce "power" sur notre existence.

Fotolia_65974097_Subscription_XXL

Les décennies suivantes

      Ensuite, les différents gouvernements de droite comme de gauche, de France et d'ailleurs, n'ont eu de cesse de reprendre ses droits durement acquis. Les manifestations n'avaient plus pour but d'en acquérir de nouveaux. Elles étaient destinées à ne pas perdre les anciens. Peine perdue ! Ceux-ci furent foulés au pied. Au mieux, le gouvernement en place faisait un pas en arrière pour en faire deux avant par la suite sous une autre forme.

     Ainsi, il se développa peu à peu la TVA, la pression fiscale, la dette nationale, le harcèlement des admnistrations, les taxes en tout genre, l'augmentation des prix, la pollution, l'obligation vaccinale, les limitations de vitesse, les radars, les caméras de surveillance, la reconnaissance faciale, le contrôle de l'internet, la limitation des manifestations, l'alimentation industrielle, etc. mais aussi les multinationales avec Big Pharma et leur pouvoir sur les individus et les gouvernants. Ainsi, 1% de la population détiendrait la plupart de la richesse mondiale. Ensuite les 99% restant s'entredévorent pour s'accaparer les restes !

      La police est devenue un agent de surveillance des populations (ceinture de sécurité, excès de vitesse, déplacement interdit, surveillance, etc.) alors qu'elle était  au départ chargée de les protéger. Son rôle a ainsi changé au fil du temps... Comment voulez-vous que les policiers d'aujourd'hui ne soient pas mal aimés ?


Le covid-19

      L'épidémie au Covid-19 ajouta encore une couche avec le confinement, l'interdiction de travailler pour certains, l'impossibilité ou la limitation des déplacements, la distanciation, la quarantaine, le trucage des chiffres, l'interdiction de l'hydroxycholoroquine, les drones, la nécessité d'attestion pour se déplacer, le port de masque... Tout cela ressera encore un peu plus la corde autour de notre cou. Comme je l'ai entendu sur internet : si la population est obligée de porter des masques, d'un autre côté ceux de nos gouvernants sont en train de tomber !

     Mais cela se s'arrête pas là. Car des risques non négligeables semblent se profiler sur notre avenir : reconfinement, faillites, surveillance des enfants, obligation vaccinale au coronavirus, carnet vaccinal inclus dans les vaccins, puçage, traçage, 5G, disparition de l'argent liquide, limitation des déplacements, masque obligatoire partout, etc.

      Le slogan pourrait être : "Pour votre sécurité, nous vous enlevons toutes vos libertés".

     C'est ainsi que nous sommes aujourd'hui dans la plus grande incertitude concernant notre avenir... Le choc du coronavirus est maintenant passé et tout le monde reprend ses esprits. Nos libertés fondamentales sont en jeu. Une dictature médicale est toujours une dictature...

La carotte ou le bâton

      Tous les gouvernants français ont utilisé le bâton pour nous faire plier à leurs lois souvent injustes. Or, "les coups de matraque sur les crânes intelligents" (comme dans la chanson) font peut-être baisser les tête, mais ne changent pas les idées qui se trouvent à l'intérieur... Pire ! Ils les renforcent. C'est ainsi qu'aujourd'hui, une petite étincelle pourrait mettre le feu aux poudres aussitôt relayée par les extrêmistes, les groupes armés et les banlieu qui n'attendent que cela !

    Certians pays commme la Suède, n'ont pas imposé quoi que ce soit à leur population, en particulier pas de confinement... avec des résulats (à venir) qui semblent d'ores et déjà excellents. Comment les autorités suédoises ont-elles fait ? Elles ont simplement demandé aux citoyens du civisme, du bon sens et du respect... Elles ont donné des "conseils" pour lutter contre le coronavirus qui ont été très bien suivis par la population. Certains diront que cela n'aurait pas été possible en France ! Comment peuvent-ils dire une chose pareille puisque cela n'a jamais été demandé aux Français !


Dans le monde

     Pendant ce temps, dans le monde, le réchauffement planétaire continue de se développer avec sa montée des eaux, ce qui produira d'importants déplacements de populations dans l'avenir. C'est obligatoire. A cela s'ajoute la diminution des matières premières avec les risques de guerres pour s'accaparer des dernières, la diminution des terres agricoles avec des risques de pénurie alimentaire, la déforestation grandissante...

      Mais il y a aussi tous ces oubliés, ces laisser-pour-compte,  toutes ces populations qui meurent de faim, qui sont dans le démunissement le plus complet, qui n'ont pas d'eau potable, ni aux soins élémentaires, qui travaillent comme des esclaves pour quelques centimes par jour, qui se prostituent... Comment pouvons-nous laisser cela sans rien faire ? Comment pouvons-nous prétendre être un pays développé en abandonnant toutes ces populations ? Nous sommes tous des humains, vivant sur ma même Terre ! Beaucoup de ces problèmes pourraient être résolus avec 30 à 50 milliards d'euros... Impossible à trouver nous répond-on ! Pourtant les USA viennent de trouver 1.000 milliards de dollars pour relancer leur économie ! La France suit le même chemin avec des dizaines de milliards d'euros.

fotolia_48643372


Question

     Il semblerait qu'il nous faille descendre très bas dans l'obscurité pour enfin comprendre que nous sommes sur la mauvaise route. Faut-il que nous perdions toutes nos libertés pour enfin comprendre leurs valeurs ? Faut-il vivre dans un monde faits d'injustices , d'égoïsmes, de jalousies, de haines, d'agressivité, de divisions... pour enfin comprendre que nous n'y sommes pas heureux et que les vraies valeurs sont ailleurs ? Faut-il que toute la noirceur du monde sorte pour qu'enfin arrive la lumière dans notre esprit ?

     Cette période est sans conteste une période d'épuration à tous les niveaux (individuel et général) ... visiblement ce n'est pas terminé. Nous ne pouvons pas rester neutre... ou plus exactement, il faut comprendre que la neutralité est un choix qui favorise l'ombre. Si nous ne disons rien, c'est que nous sommes d'accord avec ce qui se fait. Donc que voulons-nous ? A quoi aspirons-nous au fond de notre être ? Ne retrouverions-nous pas ici le slogan hippie : "peace and love" ! "Paix et amour" ! Quel est le plus beau monde que nous pouvons laisser aux générations à venir, si ce n'en est un fait de paix et empli d'amour fraternel ?


Alors que faire ?

      Nous l'avons dit, les neutres, les indécis et les timides travaillent pour les forces qui tentent de prendre la direction de notre pays et de notre planéte. Nous sommes pour ou nous sommes contre ce qui se passe... A chacun de choisir... Car c'est là que commence la liberté de chacun. Ensuite, s'opposer par tous les moyens pacifiques et surtout non violents (verbal ou physique) aux lois liberticides qui pourraient se mettre en place... Nous avons déjà eu notre compte !

      Ensuite, il convient de faire une grande introspection en nous-même. Car l'extérieur est comme ce qui est à l'intérieur de nous... ce qui donne le vertige en regardant la situation actuelle. Il ne faut pas rejeter la partie sombre de notre être qui se manifeste aujourd'hui. C'est surtout pas de cela dont elle a besoin. Elle fait partie de nous... Elle a besoin de notre lumière et de notre amour. Car la lumière éclaire la partie sombre alors que l'ombre n'obscurcit pas la lumière. L'ombre n'est qu'un manque de lumière ! Alors, aimons cette partie de nous-même. Réconcilions-nous avec elle... Elle reflète des besoins et des désirs qu'il faut transcender comme la haine par la tolérance, la jalousie par la joie de ce que nous avons, la domination par le respect de l'autre, l'intolérance par la compréhension... Ceci nécessite un travail en profondeur. Mais nous sommes aidé par l'amour... Il s'agit ici de l'amour de nous-même. D'accepter que nous ne sommes pas des êtres parfaits et être prêts à transmuter nos noirceurs qui sont nos souffrances, en lumière. Nous pouvons aussi offrir au Divin notre noirceur pour qu'Il nous la retourne sous la forme lumineuse de son amour. Car nous sommes ses enfants. Il nous a créé. Il n'attend qu'un signe de nous pour nous aider à traverser cette épreuvre.

C'est ainsi que notre cheminement aidera les autres à trouver la voie... et ainsi de proche en proche, le monde se transformera.

Rêvez ce monde... et mettez-le au centre de vos désirs.

Portez-vous bien.

Luc Bodin

PS: Vous trouverez des informations importantes pour vous aider à transcender cette période difficile dans le "Manuel de (sur)vie"

Manuel de (sur) vie - Gratuit - Blog de Luc Bodin

Avec l' épidémie covid-19, le confinement et le prochain déconfinement, beaucoup de bruits circulent dont la plupart sont anxiogènes. Aussi ai-je décidé d'écrire ce " Manuel de (sur) vie" gratuit pour aider ceux qui le désirent à trouver la meilleure conduite à tenir face à cet embroglio.

http://www.drlucbodin.com