La méthode Aora a été mise au point par Luc Bodin. Elle permet en quelques minutes de soulager les problèmes de santé, tout comme les désordres psychologiques (stress, anxiété, déprime, etc.) Sa simplicité n’a d’égal que son efficacité. Elle constitue de plus un excellent outil d’autonomie individuel parce qu’elle se pratique seul, c’est-à-dire sans l’aide d’une tierce personne ou d’un thérapeute.

      Le mot AORA vient de AOR en hébreux qui signifie « lumière » et de RA qui était le dieu solaire des Egyptiens. AORA indique donc que nous allons mettre en lumière notre problème afin que notre esprit en prenne conscience et lance ses processus d’autoréparation voire d’autoguérison. AORA est aussi un mot proche du AHORA espagnol qui signifie « maintenant ». Or, dans la méthode AORA, il convient que la personne porte son attention sur son problème, ici et maintenant... mais aussi que le résultat d’AORA va être obtenu maintenant et non dans les heures ou les jours qui suivent.

      Notre problème est que notre esprit est surchargé d’informations en permanence par nos organes des sens mais aussi par les renseignements de notre corps concernant la température de  l’endroit, la position des membres dans l’espace, etc. A cela s’ajoutent les nombreuses stimulations de la vie moderne : téléphone portable, ordinateur, télévision, smartphone, etc. Quoi qu'il en soit, dans tout ce fatras, l’esprit n’est plus capable de discerner les alarmes du corps comme une douleur ou une pesanteur.

       Il est donc nécessaire de s’arrêter quelques instants, pour se concentrer sur sa problématique physique ou psychique afin de l’observer et de laisser le temps à l’esprit de la voir, de l’évaluer et d’envoyer ses processus de réparation. Cela ne prend généralement que quelques minutes, deux ou trois tout au plus, rarement davantage.

fotolia_46495726

La technique

         La technique consiste :

1. Arrêter toutes ses activités. S'isoler en fermant les yeux et en entrant dans son corps.

2. Se concentrer sur son problème de santé : douleur, spasme, névralgie...

3. Ne rien demander et ne pas juger le trouble... en faisant le vide dans son esprit.

4. Attendre que le problème s'aménuise et disparaisse. Cela peut prendre quelques minutes.

Il faudra renouveler la méthode aussi souvent que le mal réapparait.

Les indications

        C’est ainsi qu’AORA est efficace sur toutes les petites pathologies comme les spasmes, les douleurs, les névralgies, les brûlures, etc. Il est capable de régler les problèmes simples et fonctionnels, sinon il permettra de calmer les symptômes et ainsi d’attendre la consultation médicale s'il y a besoin.

      Des personnes ont été plus loin avec AORA. Par exemple, certaines ont vu leur glycémie (diabète) ou leur tension artérielle baissée simplement avec AORA. Mais bien sûr, il convient de réaliser AORA en suivant ses traitements habituels. Lorsque les résultats positifs surviennent, il faut alors consulter son médecin afin de voir si la posologie du traitement peut être diminuée. Quoi qu'il en soit, ces résultats semblent indiquer que AORA peut avoir aussi des effets positifs sur les organes et les maladies et non simplement sur les symptômes. A suivre...

      Le stress, l'anxiété, l'angoisse, la déprime, les phobies... peuvent également être soulagés par AORA. Un point important à connaitre : lors de la réalisation de la méthode, la personne doit se concentrer sur les manifestations de son anxiété (par exemple) sur son corps (serrement d'estomac, boule dans la gorge, etc.). Il peut alors arriver que pendant une trentaine de secondes les troubles s'exacerbent. Il ne faut pas s'en inquiéter, car cela ne durera pas... Le soulagement arrivera juste après.

    En plus du diabète et de l’hypertension artérielle, certaines personnes ont stoppé leur poussée de polyarthrite rhumatoïde, d’autres ont arrêté de violentes douleurs dentaires, d’autres encore ont eu des résultats sur leur poids, leur thyroïde, leur règles douloureuses, etc.

 

En conclusion

      Ainsi, mis à part les quelques minutes nécessaires à la réalisation de AORA, nous avons tout à gagner et rien à perdre. Car il n’existe aucune contre-indication, ni effet secondaire dans cette méthode.

     AORA est donc une méthode à pratiquer sans modération, d’autant qu’il est possible également de la pratiquer sur les autres. Beaucoup de thérapeutes l’utilisent déjà dans leur cabinet.

Luc Bodin

PS : Pour les personnes désirant approfondir le sujet (il existe d'autres manières de procéder), j'ai écris deux livres "La méthode AORA" et "AORA au quotidien" aux éditions Guy Trédaniel.